La Grande Muraille de Chine

La Grande Muraille de Chine

Vieille de plus de deux millénaires, la Grande Muraille de Chine est sans doute le plus grand monument jamais construit par les Chinois, voire par l'Homme. Elle s'étend sur 8850 km de longueur depuis la frontière nord de Pékin jusqu'au désert de Gobi.

Ce témoin du riche passé historique de la Chine est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis une trentaine d'années et en juillet 2007, elle fait partie des 7 nouvelles merveilles du monde.

Pourquoi la Grande Muraille de Chine a-t-elle été construite ?

La Grande Muraille de Chine

Vers l'an 221 av.J-C., l'empereur Qin Shihuang de la dynastie Qin a voulu délimiter les terres chinoises pour que les troupeaux des pays voisins n'accèdent plus aux pâturages. Comme il a également projeté de relier les 6 États qu'il a conquis, il a profité de l'occasion pour édifier une grande muraille.

En 206 av.J.C., l'empereur Wudi de la dynastie Han a décidé de continuer les travaux d'extension de la Grande Muraille de Chine pour protéger son territoire. À cette époque, des milliers de centaines de soldats se déplacèrent sur les lieux pour concrétiser ce projet titanesque. L'empereur procède alors aux travaux de restauration des murs et relie les portions de murs érigés sous la dynastie Qin.

En repoussant la construction des murs au-delà de la frontière de ses campagnes, l'empereur a également tracé une partie de la route de la soie, une route commerciale reliant la ville chinoise de Chang'an à la Syrie Médiévale. Une nouvelle section de murs a encore été bâtie sur une longueur de 400 km au moment où les Xiongnu ont occupé le désert de Gobi après avoir été vaincus.

Les murs continuent alors à gagner en longueur de siècle et siècle puis de dynastie en dynastie, jusqu'à ce que la menace d'invasion des Mongols pendant la dynastie Ming fait accélérer les travaux.

En 1368 ap.J-C., l'empereur Qing a donné l'ordre de réparer les parties détruites de la Grande Muraille de Chine et de créer de nouvelles sections de murailles en utilisant des moellons puis des briques. Sa forme actuelle remonte à cette période : des murs fortifiés longs de 5 à 17 m sont d'une largeur variant de 5 à 7 m.

Comment la Grande Muraille de Chine a-t-elle été construite ?

La Grande Muraille de Chine

Aucun des empereurs à la tête des différentes dynasties successives n'a mobilisé une main-d'œuvre adaptée comme les architectes, les poseurs de briques, les maçons ou les tailleurs de pierre pour la construction de la Grande Muraille de Chine.

La main-d'œuvre mobilisée pour l'édification des murs était principalement composée de soldats de l'armée. L'empereur Qin Shihuang aurait ordonné à plus de 300 000 soldats de s'occuper du chantier. Toutefois, il y avait également des paysans qui constituaient une partie de la main-d'œuvre ainsi que des prisonniers politiques puis les rebelles.

Dans les archives de la dynastie Qin, on retrouve une partie de l'histoire selon laquelle les opposants ont été soumis aux travaux forcés pour la construction de la Grande Muraille de Chine. Pour les humilier et les distinguer des citoyens droits, l'empereur a ordonné de faire tatouer leurs visages.

Comment est structurée la Grande Muraille de Chine ?

La Grande Muraille de Chine

La Grande Muraille est constituée de murs, de tours, de tourelles et d'escaliers. Certaines sections des murs construits sous la dynastie Ming sont situées à 980 m d'altitude. Elles s'étendent sur 11 km de longueur avec une hauteur de 6 m.

Les murs traversant Pékin ont été construits avec du calcaire, du granit et de la brique cuite. Sur d'autres régions, les murs sont constitués de pierres présentant une forte teneur en métaux. C'est le cas dans la région de Shan Xi. En regardant de près, on aurait dit que les murs étaient construits en pierre et en argent.

Les tours élevés sur les murs ont été construits selon les préceptes propres à chaque dynastie. Quant à leur emplacement, cela dépendait des caractéristiques topographiques des régions traversées par la Grande Muraille. Au total, elle compte 2400 tours.

Les sols parcourant la Grande Muraille de Chine sont faits de la combinaison du mortier et de pierre compactée avec des rouleaux provenant de troncs d'arbre. Le tout forme un plancher solide en 4 à 6 couches, permettant une bonne circulation.

Il faut également savoir que des casernes ont été insérées à certains endroits de la Grande Muraille. Cette dernière est également constituée de quelques tours de guet.

Les différentes anecdotes autour de la Grande Muraille de Chine

La Grande Muraille de Chine

Même si la Grande Muraille de Chine fait partie intégrante des 7 nouvelles merveilles du monde et qu'il est inscrit sur la liste de patrimoine mondial de l'UNESCO, différents faits tournent tout au tour de sa construction.

L'une de ses histoires concerne le fait selon lequel la Grande Muraille de Chine serait visible depuis l'espace. Certes, il est possible de l'apercevoir depuis l'espace, mais seulement lorsque les conditions météorologiques adéquates sont réunies : un ciel dégagé et un soleil assez bas pour laisser transparaître l'ombre de la Grande Muraille sur la Terre.

Certaines anecdotes parlent également du mortier utilisé pour la fabrication de la Grande Muraille de Chine. Il paraîtrait alors que le mortier n'était pas fabriqué à base de riz gluant, mais d'ossements humains. En effet, selon même la légende, les ouvriers morts sur le chantier étaient enterrés à même les fondations des murs et certains ossements auraient donc servi de matériau pour la construction des murs. Ceci expliquerait alors la couleur blanche qui ne ternit pas jusqu'à aujourd'hui. Bien évidemment, il n'existe aucune preuve évidente qui puisse attester ce dernier fait.

Enfin, il y a aussi une autre légende célèbre qui tourne autour de la construction de la Grande Muraille de Chine. Il s'agit de la légende de Meng Jiangnv, une femme qui a appris que son époux était mort en travaillant sur le chantier et que son corps a été enterré à même les fondations des murs. Elle a tellement pleuré que ses cris ont provoqué l'effondrement d'une partie de la Grande Muraille de Chine. Bien évidemment, cela reste une légende, dont la véracité ne peut être prouvée.

Il n'y actuellement aucun commentaire

Laisser un commentaire

Articles pouvant vous intéresser

Salto Ángel

Salto Ángel

Kōtoku-in

Kōtoku-in

Burj Khalifa

Burj Khalifa

Petite France

Petite France

Cité interdite

Cité interdite

Tour de Pise

Tour de Pise

Tours Petronas

Tours Petronas

Château d'If

Bouddha Tian Tan