Amphithéâtre de Capoue

Amphithéâtre de Capoue

L’amphithéâtre de Capoue, également connu sous l’appellation amphithéâtre campanien, Campano ou Capuano, est un site localisé dans le Nord-Ouest de la cité Antique de Capoue, à Santa Maria Capua Vetere dans le Sud de l’Italie.

Il renferme les vestiges d’un des premiers amphithéâtres de la ville, et il s’agit également du deuxième plus vaste amphithéâtre de la Rome Antique après le Colisée.

1. Le premier amphithéâtre de Capoue
2. Le second amphithéâtre de Capoue
3. Les caractéristiques de l'amphithéâtre de Capoue

Le premier amphithéâtre de Capoue

Amphithéâtre de Capoue

Les toutes premières infrastructures dédiées aux spectacles de combat de gladiateurs ont été construites dans la région du Sud de l’Italie et plus précisément en Campanie, dans les villes de Pompéi, Cumes, Liternum et Capoue.

Le premier amphithéâtre aurait été édifié à Capoue en 310 avant J.C, sous l’initiative du général de Carthage. L’amphithéâtre de Capoue aurait été abandonnée vers 210 avant J.C., suite à la défaite du Général de Carthage durant la Deuxième Guerre de Punique. Quelques ruines de ce monument seraient encore visibles sur le site actuel.

Ce premier amphithéâtre de Capoue de 430 mètres sur 360 mètres avec une cave d’une longueur de 90 mètres, aurait était construit en tuf volcanique façonné en structura incerta. Il s’agit d’un assemblage de petits moellons de formes irrégulières.

Le second amphithéâtre de Capoue

Amphithéâtre de Capoue

La date de construction du deuxième amphithéâtre de Capoue reste inconnue à ce jour. Certains spécialistes s’accordent à dire que l’édification de l’arène destinée aux combats de gladiateurs remonte au IIe siècle avant J.C..

Ces historiens affirment aussi que l'amphithéâtre de Capoue hébergeait le tout premier ludus (école de gladiateurs), d’où est partie la révolte des esclaves menée par Spartacus en 73 avant J.C..

D’autres archéologues, et notamment Golvin, estiment que l’édification de cet amphithéâtre a été entamée entre la fin du Ier siècle après J.C et le début du IIe siècle après J.C..

Ce second amphithéâtre de Capoue a été restauré vers 199 sous l’Empire, pendant le règne de l’Empereur romain Hadrien. L'amphithéâtre de Capoue a été ensuite détruit par les Vandales, puis réhabilité en forteresse par les Sarrasins vers 841. Il a ensuite de nouveau été détruit et donc transformé en ruine.

Les matériaux comme le marbre, le plomb et le bronze ont été récupérés pour la construction des bâtiments de la nouvelle ville. Mais l'amphithéâtre de Capoue a connu également de nombreux pillages. En 1826 l’amphithéâtre de Capoue est classé monument national par le roi François Ier des deux-Siciles qui a ordonné l’ouverture des fouilles archéologiques, ce qui a permis de mettre fin aux pillages.

Caractéristiques de l'amphithéâtre de Capoue

Amphithéâtre de Capoue

D’après les archéologues qui ont travaillé sur le site, l’amphithéâtre de Capoue était constitué de 3 étages. Les vestiges de l’arène et des sous-sols sont toujours présentes sur le site actuellement et sont ouverts aux visiteurs.

Selon les dernières informations officielles, les dimensions de l’amphithéâtre de Capoue sont de 167 mètres sur 137 mètres et peut accueillir jusqu’à 37000 spectateurs. L’arène mesure 80 mètres sur 50 mètres.

Les grandes structures de la façade et de la galerie sont en blocs de travertin élevés en appareil orthogonal (assemblage sans mortier de blocs de pierre taillées en parallélépipèdes). Les parties intérieures sont en granit et en marbre blanc. La cavea compte 240 arcades. Les murs de brique de cette partie sont plaqués de marbre.

Les chercheurs ont retrouvé parmi les ruines de l’amphithéâtre de Capoue, près de 40 objets de décoration dont des supports portant des motifs animaliers ou des scènes qui se sont probablement déroulées dans l’arène. Certaines parties dont le plancher de l’arène de l’amphithéâtre de Capoue ont été reconstituées.

Il n'y actuellement aucun commentaire

Laisser un commentaire

Articles pouvant vous intéresser

Manneken-Pis

Manneken-Pis

Arc de Triomphe

Arc de Triomphe

Pompéi

Pompéi

test

Dune du Pilat

Dôme de Milan

Dôme de Milan

Petite France

Petite France