Kiyomizu-dera

Le Kiyomizu-dera est un espace syncrétique bouddhiste érigé en 780 en flanc de montagne, à l'est de Kyoto au Japon. Ce temple trouve l'origine de son nom de la chute d'eau issue des collines situées à proximité : le kiyoi mizu ou eau pure. Comme l'eau de cette cascade est réputée porter ses bienfaits sur la santé, le temple a ainsi pris naturellement le nom de la source.

Le temple Kiyomizu ou temple de l'eau pure fait alors partie de lieux les plus visités de la ville, si bien qu'il a été classé patrimoine mondial de l'UNESCO en 1994.

Comment a été construit le temple de Kiyomizu-dera

kiyomizu-dera pagode

Selon la légende, un moine bouddhiste du nom de Kenshin qui vivait à Nara a rêvé d'un vieil homme vêtu de blanc qui lui a dit d'aller ver le nord où il trouverait un cristal du printemps.

Le moine réalisa alors ce que lui a prédit son rêve et a découvert une fois arrivé sur les lieux une cascade d'eau pure qui jaillissait du mont Otowa.

Il fit également la rencontre du prêtre bouddhiste nommé Gyoei-koji qui lui a offert un arbre sacré habité par l'esprit de Kannon, une divinité.

Plus tard, le moine Kenshin s'est rendu compte que l'ermite qui s'est présenté à lui n'était autre que l'incarnation du Dieu Kannon. Aussi, il sculpta l'arbre à l'image de Kannon et le transforma en sanctuaire dédié à ce dernier. C'est ainsi qu'est né le temple de Kiyomizu-dera.

Victime d'incendie à plusieurs reprises, le temple a été finalement reconstruit par le Shogun Tokugawa entre 1631 à 1633. Si le pavillon principal du temple de Kiyomizu-dera est classé Trésor national, les 16 autres bâtiments sont considérés comme des biens culturels nationaux.

Les particularités et formes de croyance autour du temple de Kiyomizu-dera

kiyomizu-dera

Le temple de Kiyomizu-dera est surtout connu pour son bâtiment principal, le Kiyomizu-dera Hondo. Il est construit sur 139 pilotis de 12 m de hauteur chacun et offre une vue imprenable sur l'ensemble de la ville ainsi que sur les collines et les montagnes environnantes.

Cette terrasse où a été construit le temple principal avec sa pagode de trois étages est accessible via la porte principale du complexe religieux : le Deva. Cette pagode aiderait les femmes enceintes à accoucher facilement et sans encombre.

Le temple de Kiyomizu-dera intègre également d'autres sanctuaires comme le temple shinto Jishu-Jinja, dédié au dieu de l'amour et aux rencontres amoureuses : Okuninushino-Mikoto. Selon la tradition, les visiteurs célibataires qui voulaient faire une belle rencontre avec leur âme sœur devaient franchir les yeux fermés une distance de 18 m se trouvant entre deux pierres situées dans le temple.

C'est au pied du bâtiment principal du temple Kiyomizu-dera que se trouve la cascade Otowa-no-taki, divisée en trois canaux. Les visiteurs qui viennent sur le site boivent cette eau aux vertus thérapeutiques dans des coupelles métalliques. Selon la croyance populaire, chacun de ses trois filets d'eau apporte respectivement à celui qui boit santé, longévité et succès. Selon encore les croyances, boire l'eau des trois filets est considéré comme de la « gourmandise ». Aussi, il faut seulement choisir de boire l'eau provenant de l'un des trois canaux à chaque visite.

Temple incontournable lors d'une visite de Kyoto au Japon

kiyomizu-dera porte

Le temple de Kiyomizu-dera est un des lieux les plus visités de Kyoto, il est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1994.

Ce monument a également fait partie de la liste finale des 21 sites en compétition lors de l'élection des 7 nouvelles merveilles du monde.

Un voyage à Kyoto ne peut se faire sans une étape au temple de Kiyomizu-dera

Il n'y actuellement aucun commentaire

Laisser un commentaire

Articles pouvant vous intéresser

Salto Ángel

Salto Ángel

Kōtoku-in

Kōtoku-in

Burj Khalifa

Burj Khalifa

Petite France

Petite France

Cité interdite

Cité interdite

Tour de Pise

Tour de Pise

Tours Petronas

Tours Petronas

Château d'If

Bouddha Tian Tan