Statue de Zeus

La statue de Zeus est une sculpture de l'antiquité réalisée en l'an 436 av J.C par le sculpteur athénien Phidias. L'œuvre érigée à Olympie en Grèce fut à son époque considérée comme une des 7 merveilles du monde.

Par les matériaux qui ont aidé à la construire, la statue est dite « chryséléphantine ». Cela signifie qu'elle a été réalisée avec de l'or et des ivoires d'éléphant. Cette statue chryséléphantine de Zeus à Olympie a aujourd'hui disparu, mais elle a gardé son influence auprès des artistes-sculpteurs des temps modernes.

Statue de Zeus

Description de la statue de Zeus

Aucun vestige n'a pu être conservé de la statue pour la décrire avec exactitude. Cependant, elle est décrite comme représentant Zeus assis sur un trône portant une couronne de rameau d'olivier à la tête. La statue aurait mesuré dans les dizaines de mètres de hauteur.

Zeus tenait dans sa main droite une statuette de la déesse de la victoire Niké. Et, à sa gauche, il avait un sceptre où un aigle venait se poser.

La statue aurait été réalisée avec une charpente de bois à l'intérieur et de l'ivoire sur la surface du corps du Dieu grecque. De l'or a été utilisé pour recouvrir l'extérieur de sa chevelure et de sa barbe. Tandis que l'argent a servi pour fabriquer sa couronne.

La statue de Zeus, un monument de vénération du Dieu des dieux

La décision d'ériger la statue de Zeus survint une vingtaine d'années après la construction du temple de Zeus à Olympie. Un temple renouvelé à la suite du succès des Jeux olympiques, mais surtout, à l'occasion de la victoire des Éléens face à Pise. Occasion de renouveler et de consolider la relation que les Grecques ont avec leur Dieu. Occasion aussi pour montrer la profusion des Grecques dans leurs religions.

La statue de Zeus, symbole de force et de bienveillance

Le sculpteur représente Zeus dans cette statue sous un air calme et contenu en contraste avec son tempérament fort et furieux. Phidias montre en Zeus l'image d'un Dieu régnant dans toute sa force avec calme. Un Dieu fort et puissant qui ramène la victoire à son peuple tout en restant bienveillant.

Zeus est, alors, dépeint sans les éclairs qui symbolisent la fureur et qui suscitent la peur. Cette fois-ci, il est exposé assis sur son trône. La déesse Niké à sa main droite représente la victoire alors que les rameaux d'olivier sur sa tête et l'aigle à sa droite représentent la force et la puissance.

La statue de Zeus, monument d'inspiration

La statue de Zeus fut déplacée du temple d'Olympie en 395 après J.C dès lors qu'il a été ordonné la fermeture de tous les temples païens à l'avènement du christianisme. La statue put être déplacée jusqu'en Constantinople où elle fût entreposée dans un musée.

Elle y brûla emportée par les feux d'un incendie vers la deuxième moitié du Vème siècle après J.C et n'y laissa aucun vestige. Seules des pièces de monnaie romaine frappées vers le 2e siècle de notre ère ont pu aider à la reconstruction d'une image plus ou moins représentative de cette œuvre.

Une des 7 merveilles du monde disparue, la statue de Zeus a gardé une influence chez les sculpteurs postérieurs à sa disparition. Elle servit, entre autres, de modèle pour la représentation du Christ pantocrator de l'art byzantin. Et, elle inspira à la réalisation de la statue d'Abraham Lincoln par Daniel Chester French et du tableau La Statue de Zeus par Salvador Dali.

Il n'y actuellement aucun commentaire

Laisser un commentaire

Articles pouvant vous intéresser

Manneken-Pis

Manneken-Pis

Arc de Triomphe

Arc de Triomphe

Pompéi

Pompéi

test

Dune du Pilat

Dôme de Milan

Dôme de Milan

Petite France

Petite France

Tour de Pise

Tour de Pise