Sagrada Familia

Sagrada Familia

La Sagrada Familia est l’un des monuments les plus emblématiques d’Espagne et également le monument le plus célèbre de l’architecte Antoni Gaudi, pourtant inachevé.

Inspirée par les temples gothiques avec ses 18 tours gargantuesques, cette basilique a été conçue de façon à devenir la plus haute construction de la ville de Barcelone.

L’UNESCO a élevé la partie achevée par Gaudi, la façade de la Nativité ainsi que la crypte au rang de patrimoine de l’humanité pendant l’année 2005.

Le projet de construction de la Sagrada Familia à ses prémices

Sagrada Familia

Pendant la révolution industrielle, une partie de la société espagnole a échangé ses coutumes rurales pour une nouvelle vie plus moderne, plus urbaine. Par la même occasion, ce nouveau changement a donné lieu à une crise spirituelle que le clergé a voulu combattre à travers de nombreuses actions missionnaires réalisées par les ecclésiastes dans l’objectif de faire renaître la foi chez les citoyens espagnols.

Pour préserver le catholicisme conservateur, l’Association des dévots de saint Joseph s’est alliée avec l’Église. Très vite, la fondation a réuni plus d’un demi-million de membres. C’est ce qui a alors poussé Josep Maria Bocabella, président de la fondation, d’élaborer le projet de construction d’un temple expiatoire dédié à la Sainte Famille ou Sagrada Familia le 31 décembre 1881. Josep Maria Bocabella a donc réuni 172 000 pesetas grâce aux dons des fidèles.

Ce fut l’architecte Francisco de Paula del Villar y Lozano qui a été nommé pour la construction de l’édifice. Il a donc imaginé un plan montrant une église de style néogothique constituée d’une nef portant 3 vaisseaux

La première pierre pour la construction de la Sagrada Familia, également appelé Templo Expiatorio de la Sagrada Familia, a été déposé en 1882 par l’évêque José Maria de Urquinaona y Vidot.

Plus tard, les désaccords font leur apparition lorsque l’architecte Francisco de Paula del Villar y Lozano s’opposa à l’idée de Josep Maria Bocabella de faire de la Sagrada Familia un édifice réplique du sanctuaire de Lorette, supposé être la maison de Joseph et de Marie à Nazareth.

Ne voulant plus s’occuper du projet, Francisco de Paula del Villar a donc démissionné. Bocabella a donc proposé la direction du projet à un autre architecte qui était également son principal conseiller et partisan de l’historicisme : Joan Martorell i Montells. À la plus grande surprise de tous, ce dernier a décliné l’offre, mais a quand même recommandé l’un de ses anciens apprentis : Antoni Gaudi.

Qui est Antoni Gaudi ?

Sagrada Familia

Antoni Gaudi est un architecte d’origine catalane né en 1852 dans une famille catholique d’origine modeste. Ayant suivi une formation en architecture à Barcelone, Gaudi s’est fait connaître grâce aux bâtiments aux façades étonnantes dont il était le concepteur. On peut notamment citer le Batlo ou la maison avec le toit en dos de dragon ou encore le Mila l’un des plus grands édifices qu’il a construits.

Antoni Gaudi a donc été nommé directeur du chantier de la Sagrada Familia à l’âge de 31 ans. Il s’est consacré à ce projet grandiose pendant 34 ans, surtout les 15 dernières années de sa vie jusqu’il soit mort de ses blessures lorsqu’il a été renversé par un tramway.

Durant toute sa vie l’architecte Gaudi est resté célibataire. Cet homme de foi a mené une vie simple et vertueuse durant toute son existence. Il a voué sa vie et tout son travail pour l’amour du Christ. Cela lui a valu le surnom de Dante de l’architecture chrétienne ou encore l’architecte de Dieu.

A un certain moment les fonds manquaient pour la construction de la Sagrada Familia, Antoni Gaudi n’a pas hésité à travailler bénévolement. Selon certaines ouïes-dire, il descendait même dans les rues pour récolter les fonds nécessaires à la continuité des travaux.

Le projet de construction était devenu une véritable obsession qui accaparait toutes ses journées. Le maître n’a même pas hésité à dormir dans ses ateliers et se négliger physiquement, tant il se vouait corps et âme à la Sagrada Familia.

Il avait une apparence si négligée que lorsque la police a trouvé son corps après qu’il s’est fait renverser par un tramway, elle a mis plusieurs jours à se rendre compte qu’il s’agissait du grand et célèbre Antoni Gaudi.

Gaudi et ses idées ambitieuses

Sagrada Familia

Antoni Gaudi n’a pas été le premier architecte désigné pour la construction de la Sagrada Familia. Il a apporté un changement totalement différent de celui de son assesseur en proposant un édifice inspiré de la tendance naturaliste-moderniste. En même temps, Gaudi a été motivé par l’idée que le Sagrada Familia soit le plus haut édifice de Barcelone.

Finalement, la Sagrada Familia serait donc formée de 5 nefs avec un déambulatoire extérieur, une croisée, une abside, 3 façades puis 18 tours qui serviraient, selon l’architecte, de lien entre le Ciel et la Terre.

12 de ces tours symboliseront alors les apôtres, 4 représenteront les évangélistes, 1 sera dédiée à la Vierge Marie et la plus haute qui mesurera plus de 170 m et qui se retrouvera le centre symbolisera Jésus-Christ. En effet, pour Gaudi, la basilique doit être le reflet des mystères de la foi chrétienne et de son histoire.

Ce qui explique entre autres pourquoi il a constitué l’édifice de 3 façades. Elles symboliseront les trois étapes fondamentales de la vie de Jésus-Christ : la nativité, la passion et la gloire. En tout, la Sagrada Familia a occupé une surface de 4500 m² avec 120 mètres de longueur sur 45 mètres de largeur. Son intérieur était destiné à accueillir 14 000 personnes.

Sagrada Familia

C’est en 1891 que les premiers travaux pour la construction de la façade de la Nativité ont commencé. Comme il a compris que les travaux ne s’achèveront pas avant qu’il ne trouve la mort, il a donc imaginé des plans mettant en évidence des formes géométriques pures et simples que n’importe quel architecte serait en mesure de comprendre et d’appliquer pour faire avancer la construction.

Il a également élevé les parties les plus importantes et peu fonctionnelles de l’extérieur de la basilique.

En 1906, lorsque Gaudi a terminé les travaux de la casa Milà, il se consacra entièrement au projet de construction de la Sagrada Familia.

Malheureusement, avant sa mort, le 10 juin 1926, uniquement la façade de la Nativité, une partie de la face extérieure du mur de l’abside et la tour Saint-Barnabé ont été construites.

Pendant 10 ans, de 1926 à 1936, Domènec Sugrañes, l’assistant de Gaudi a continué les travaux de construction des 3 tours qui restaient pour finir entièrement la façade de la Nativité.

La Sagrada Familia après la mort d’Antoni Gaudi

Sagrada Familia

Arrêt momentané des travaux de construction de la Sagrada Familia : un incendie en cause

Pendant la guerre civile espagnole, l’atelier de Gaudi a été incendié par les anticléricaux catalans. La majeure partie des ébauches, des maquettes, les plans de l’édifice ainsi que les descriptifs expliquant les caractéristiques techniques et particulières de la Sagrada Familia. Autrement dit, il ne reste plus aucun plan directeur qui puisse guider pour achever l’édifice.

Comment les travaux de la Sagrada Familia ont-ils repris ?

Les travaux ont repris en 1944 tout en respectant le plus fidèlement possible les idées du maître Gaudi. Ce sont donc les architectes Isidre Puig i Boada, Francesc Quintana et Lluis Bonet i Garii qui se sont occupés du projet. Quant aux travaux de sculptures, c’est Jaume Busquets qui s’en chargea.

En 1953, l’association des dévots de Saint-Joseph a décidé que la façade de la Passion sera construite. La première pierre a donc été déposée l’année suivante. En 1976, exactement au 50e anniversaire de la mort de Gaudi, les tours de la façade de la Passion ont été achevées puis inaugurées.

Dix années plus tard, Josep Maria Subirachs s’occupa des statues de la façade de la Passion et les premières statues achevées ont été installées en 1990. Par contre, elles ont été fortement critiquées étant donné que Subirachs a utilisé un style plus contemporain par rapport aux statues de la façade de la Nativité. Les travaux ont continué avec la construction des voûtes des nefs. À cette période, les travaux ont été dirigé par Hordi Bonet i Armengol.

Les travaux de construction de la Sagrada Familia après les années 90

Sagrada Familia

À cause de la mauvaise qualité des matériaux utilisés pour la construction de la crypte, les travaux de renforcement ont dû être réalisés. Ils ne s’achevèrent que l’année 2002. En même temps, les travaux pour la construction de la troisième façade, la façade de la Gloire, ont commencé.

En 2007, pendant la célébration des 125 ans de la pose de la première pierre pour la construction de la Sagrada Familia, une cérémonie a eu lieu et une grande fête a été donnée.

L’année suivante, la basilique a été ouverte et le premier culte a eu lieu, conformément à la volonté de Joan Rigol. Pendant l’année 2009, les travaux se poursuivirent encore avec la construction des premières structures de la tour de la Vierge.

C’est le pape Benoît XVIe qui a consacré la Sagrada Familia en novembre 2010. L’édifice a donc reçu le titre de basilique mineure.

Le 18 octobre 2018, l’édifice a reçu pour la première fois un permis de construire après un accord entre la mairie de Barcelone puis le groupement de la Sagrada Familia. Après une estimation des avancées des méthodes et techniques modernes de construction ainsi que l’estimation des dons, la construction de la basilique devrait s’achever entièrement pour l’année 2026, centenaire de la mort du grand maître Antoni Gaudi. Quant aux travaux de finitions, ils devront s’achever vers l’année 2032.

Quid du financement de projet de construction de la Sagrada Familia ?

Sagrada Familia

Depuis 1881, où le projet de construction de la Sagrada Familia a été élaboré pour la première fois, il a été principalement financé par les dons provenant des fidèles. Toutefois, Gaudi a reçu des dons provenant des mécènes célèbres comme célèbre Eusebi Güell i Bacigalupi ainsi que de nombreux donateurs anonymes. Le montant de leurs dons reste toutefois méconnu.

À partir des années 2000, les fonds proviennent principalement des entrées pour la visite de la Basilique. En 2009, en raison de la baisse du nombre de visiteurs, le budget récolté pour la construction de la Sagrada Familia était seulement de 18 millions d’euros. Heureusement qu’en 2012, la basilique a reçu plus de 3,2 millions de visiteurs avec une entrée individuelle variant entre 13,50 euros à 18 euros selon les visiteurs.

À titre informatif, c’est l’association Fundació de la junta constructora del Temple Expiatori de la Sagrada Família, qui s’occupe de la gestion des fonds pour la construction du temple ainsi que des travaux.

Les particularités du temple Sagrada Familia

Sagrada Familia

Il faut savoir que chaque façade de la Basilique a chacune ses propres caractéristiques. La première qui est la façade de la Passion décrit les souffrances de Jésus lorsqu’il a été livré entre les mains des hommes. Chaque étape de la vie du Christ est racontée à travers des saynètes sculptées depuis la sainte cène jusqu’à son enterrement. Sa statue taillée à la serpe surplombe le centre de la façade.

Retrouvez aussi la façade de la Nativité qui a été purement imaginée par Gaudi. Elle reflète la naissance du Christ avec le lever du soleil au nord-est de la façade. Cette façade met aussi en exergue les éléments de la nature et de la création de la vie.

Enfin, la façade de la gloire qui est la plus grande façade de la Sagrada Familia. Elle est entièrement consacrée à la gloire du Christ et le chemin à suivre afin d’accéder au royaume éternernel, le jugement dernier et la gloire.

Il faut également savoir que l’intérieur de la Basilique abrite des colonnes en forme d’arbres qui supportaient les charges entre des murs garnis d’immenses fenêtres.

La Sagrada Familia est le monument le plus visité d’Espagne après le Musée du Prado de Madrid et l’Alhambra de Grenade.

Il n'y actuellement aucun commentaire

Laisser un commentaire

Articles pouvant vous intéresser

Manneken-Pis

Manneken-Pis

Arc de Triomphe

Arc de Triomphe

Pompéi

Pompéi

test

Dune du Pilat

Dôme de Milan

Dôme de Milan

Petite France

Petite France