Alhambra

Au-dessus des anciens quartiers de la ville de Grenade, sur la colline rocheuse d'al-Sabika couronnée de montagnes et de forêts, sur les berges de la rivière Darro, trône fièrement l'Alhambra. Il s'agit d'un immense complexe de palais et de forteresse qui abritait autrefois les monarques et la cour nasride de Grenade.

Cette acropole médiévale est considérée comme l'un des prestigieux témoins de l'occupation musulmane en Espagne au VIIIe et au XVe siècle. Sa magnificence et son histoire lui ont valu une place sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Comment la ville fortifiée d'Alhambra a-t-elle vu le jour ?

Alhambra

En 1232, Mohammed-Ben-Nazar, roi nasride surnommé Al-Ahmar pour sa barbe rousse a fondé le dernier bastion du pouvoir islamique. Il a fait une entrée triomphante dans la ville de Grenade, avec la population qui l'a accueilli avec des cris de joie. La dynastie Nasrides était puissante grâce à l'alliance qu'il a établie avec les dirigeants nord-africains ainsi que la couronne de Castille.

En 1238, Al-Ahmar a décidé de construire l'Alhambra, considéré comme premier noyau du palais et qu'il a utilisé comme résidence royale et siège de la cour de Grenade. Il a également renforcé la tour du guet ou Torre de la Vela et y établit la Torre del Homenaje ou donjon. Al-Ahmar a également canalisé la rivière Darro et bâti des entrepôts ainsi que des réservoirs.

C'est son fils Mohamed II, ayant régné entre 1273 à 1302, qui a fortifié le palais. Mohammed III qui a régné entre 1302 à 1309 était à l'origine des bains publics ainsi que de la Mosquée converti en église sous l'occupation chrétienne.

Au fil des siècles Alhambra est devenue une véritable citadelle entourée de hautes murailles et de tours de défenses. Elle était divisée en deux zones bien distinctes : d'un côté l'Alcazaba ou zone militaire qui accueillait la caserne de la garde royale, et de l'autre côté la Medina ou ville palais qui abritait entre autres le palais Nazari ainsi que les habitations des nobles de l'époque puis des roturiers.

La Medina accueillait également les dépendances administratives, les écoles, les jardins, les ateliers des peintres et artistes, etc.

Alhambra au fil des siècles

Alhambra

En 1492, alors que les Rois Catholiques ont assiégé la ville de Grenade en Espagne, ils ont été conquis par la beauté d'Alhambra malgré le fait que leur objectif était d'effacer toutes traces d'occupation de l'Islam. Ce fut, le comte de Tendilla qui gouverna pour la première fois la citadelle.

C'est en 1527 que le roi Charles Quint a décidé d'y construire un palais de style Renaissance romaine. Pour ce faire, il a détruit une partie de l'ancien complexe palatial. L'entrée imposante de ce palais qui porte son nom marque la victoire de la chrétienté dans la ville de Grenade et sa forme circulaire fait référence au sceau royal.

Par la suite, d'autres monuments comme les Chambres de l'Empereur et Boudoir de la Reine. Comme les édifices ne furent utilisés que pendant les séjours des monarques à Grenade, Alhambra a commencé à être pratiquement abandonnée à partir du XVIIIe siècle.

En 1812 Alhambra a été envahie par l'armée napoléonienne. Avant de quitter le site, les troupes françaises ont décidé de la faire exploser en utilisant plusieurs charges explosives. Une grande partie des fortifications ont été détruites comme la Torre de los Siete Suelos. Ce fut un soldat espagnol qui a sauvé Alhambra de la destruction totale en interrompant la chaîne d'explosion.

Les monuments qui ont survécu comme le Porte de la Justice, la Salle de Comares, la Salle de la Barque, la Cour des Lions et ses dépendances, etc. ont été construits sous le règne de Yusuf en 1333 à 1353 puis de Mohammed V en 1353 à 1391.

En 1870 Alhambra a été déclarée monument national. C'est à partir de 1905 que les travaux de restauration pour la sauvegarde de ce monument ont commencé. Le 2 novembre 1984, Alhambra a été proclamée patrimoine mondial de l'UNESCO. Il a même fait partie des 21 candidats finalistes pour être élu une des 7 nouvelles merveilles du monde en 2007.

Quels sont les bâtiments qui composent Alhambra ?

L'Alcazaba

Alhambra Alcazaba

Il s'agit de la plus ancienne zone d'Alhambra, construite comme un alcazar. L'Alcazaba a servi de résidence pour le sultan jusqu'à ce que le Palais Nasride ait été édifié.

Les Palais Nasrides

Alhambra Palais des nasrides

C'est le roi Alhamar qui a commencé la construction des palais Nasrides lorsqu'il a commencé à prendre le pouvoir. Par la suite, chaque souverain a édifié un nouveau palais puisqu'aucun ne voulait occuper celui de son prédécesseur. Alhambra est composée de plusieurs palais, dont le Mexuar, le Comares puis le palais des Lions.

Les Jardins du Partal

Alhambra jardins du Partal

Ces jardins ont été construits hors des murs de l'enceinte d'Alhambra. Ils donnent une vue imprenable sur le quartier de l'Albaicin. Les Jardins du Partal ont été aménagés en terrasses puis ont été irrigués par l'eau de la Sierra Nevada. Les visiteurs de passage à Grenade qualifiaient même ces jardins de paradis. La Tour des Dames est considérée comme la plus belle partie de ces jardins.

Le Généralife

Alhambra Généralife

Il s'agit du palais d'été édifié par les souverains nasrides. Le Généralife se trouve dans les Jardins du Partal, sur l'autre versant du plateau principal. Les jardins du palais symbolisaient la domestication de l'eau par les princes issus du désert. Grâce à sa beauté, plusieurs poèmes célèbres en Espagne font même référence au Généralife.

Le palais de Charles Quint

Alhambra Palais de Charles Quint

Le palais du Roi Catholique jouxtait les palais nasrides. Il est érigé au centre du plateau de l'acropole. Le style architectural impérial de la fin de la Renaissance de ce palais forme un contraste perçant avec les palais voisins.

La Médina

Alhambra Médina

Comme évoqué auparavant, la Médina désigne la partie habitée d'Alhambra. Elle est accessible après avoir passé le pont-levis arrière des fortifications.

Les Tours d'enceinte

Alhambra Tours d'enceinte

Alhambra comptait au total 30 tours de défense. Lorsque le site a été assiégé par Napoléon Ier en 1892, les tours les plus stratégiques ont été bombardées pour que la citadelle soit inoffensive.

Il n'y actuellement aucun commentaire

Laisser un commentaire

Articles pouvant vous intéresser

Salto Ángel

Salto Ángel

Manneken-Pis

Manneken-Pis

Arc de Triomphe

Arc de Triomphe

Pompéi

Pompéi

test

Dune du Pilat