Le Kremlin est une forteresse située au beau milieu de la ville de Moscou, et constitue la partie la plus vieille de la ville.
Bâti entre le 14ème et le 17ème siècle, il a servi de résidence des Tsars, du Grand Prince, mais aussi de centre religieux.

Etant étroitement lié à l'histoire et aux différents événements de Russie depuis le 8ème siècle, cette forteresse constitue un véritable témoin du passé du pays et de la ville de Moscou. Il fait d'ailleurs partie du patrimoine mondial de l'UNESCO.

A l'heure actuelle, elle constitue un site collectionnant de nombreux édifices historiques et uniques en passant des bâtiments religieux aux grands palais. Parmi eux peuvent être cités la Cathédrale de la Dormition et le Palais Impérial. Aujourd'hui encore, cette forteresse sert de siège du gouvernement russe.

Kremlin

Situation géographique

Le Kremlin se trouve au cœur historique mais aussi géographique de la ville de Moscou.

L'histoire du Kremlin

Origine du nom

Kremlin qui se lit « kreml » est un mot tartare désignant une enceinte fortifiée. En effet, le Kremlin signifie enceinte fortifiée.

La naissance de la ville

A l'origine, le Kremlin était une forteresse entourée de palissades. Au pied de celui-ci se développaient de petits villages de soldats et de marchands. Les premières constructions ont été bâties entre le 14ème et le 17ème siècle.

C'est un aristocrate nommé Koucha qui a commencé à bâtir un village au cœur d'une forêt près de la rivière Moskova ou Moska en 1140. Moskova est un mot finnois qui signifie eau trouble. Cet homme vivait du droit de péage de ceux qui passaient sur cette rivière.

En 1147, le prince de la ville voisine Iouri Dolgorouki prend le village et lui donne le nom de Moscou, d'après celui de la rivière. C'est à cette date que le Kremlin est d'ailleurs apparu pour la première fois dans les manuscrits, une date désignée alors comme étant celle de sa fondation.

Le prince a commencé à ériger une forteresse en bois appelé kreml en 1156. Mais celle-ci a été détruite par les Tartares en 1238.

Le site resta alors un sentier abandonné pendant presque un siècle jusqu'à l'arrivée d'un nouveau prince en 1326. Ce dernier a procédé à la reconstruction de Moscou ainsi que de son Kremlin. Les premières constructions religieuses et en pierre sont alors apparues. Elles étaient entourées par des murs d'enceinte toujours en bois.

50 années plus tard, les enceintes en bois étaient remplacées par des murs de pierres, entourés par des tours. Malheureusement, elles étaient de nouveaux rasées par les Tartares en 1382.

Sous le règne d'Ivan III le Grand entre 1462-1505, la forteresse d'origine a été reconstruite. La forme et dimension est celle du Kremlin aujourd'hui. La construction a été confiée à des architectes italiens pour qu'il soit prestigieux et digne du prince. Le Kremlin lui servait en fait de résidence.

Les dates marquantes de l'histoire du Kremlin

Depuis sa fondation, le Kremlin a été secoué par de nombreuses crises et guerres.

En 1605 : La ville de Moscou avec le Kremlin subit l'invasion d'une armée polonaise dirigée par un certain Dimitri. Ce dernier a prétendu être le fils d'Ivan IV le Terrible.

Entre le 14 septembre et le 19 octobre 1812, la ville a été prise par Napoléon. La ville a été incendiée, après l'arrivée des troupes françaises. Napoléon a ainsi fait exploser le Kremlin avec des mines. Mais la population en a empêché, seules quelques-unes d'entre elles ont explosé endommageant une partie de la forteresse.

En 1917, les révolutionnaires bolcheviques ont pu prendre le Kremlin après des jours de combats.

Après la victoire de la révolution d'octobre, les soviets de Moscou font face à une résistance des élèves officiers qui ont pu s'emparer la forteresse. Ils n'ont pu libérer le Kremlin et reprendre le contrôle qu'après l'avoir fait bombarder, la nuit du 16 novembre. Par la suite, il est devenu le siège du gouvernement soviétique d'abord entre 1918 et 1991, puis celui du gouvernement russe depuis 1991 jusqu'à aujourd'hui.

Les différents patrimoines et monuments du Kremlin

Aujourd'hui, le Kremlin constitue un lieu de collection de bâtiment unique et historique. S'étendant sur une superficie de 28 ha, le Kremlin abrite à l'heure actuelle plusieurs monuments constitués par des édifices et des tombeaux des tsars, dont voici les plus importants. Certains figurent dans la liste de patrimoine mondial de l'UNESCO.

La Cathédrale de la Dormition : a été construite entre 1484 et 1489 par des architectes de Pskov. A l'intérieur sont encore conservées des fresques murales datant du 16ème et 19ème siècle. Elle a été réservée aux cérémonies de couronnement ou aux messes exceptionnelles. Elle est classé patrimoine mondiale de l'UNESCO.

L'église de l'Annonciation : date du 15ème siècle. Elle servait de chapelle privée pour la famille du Tsar.

L'église de la Déposition-de-la-robe-de-la-Vierge édifiée entre 1485 et 1486.

Le Palais à Facettes : ce monument a été construit entre 1487 à 1491 par les architectes italiens Pietro Antonio Solari et Marco Ruffo. Avec son grand hall prévu pour accueillir les grandes cérémonies de l'Etat, ce palais est un des édifices les plus remarquables du Kremlin.

La cathédrale de l'Archange-Michel construite en 1505.

Le clocher d'Ivan le Grand : est la construction la plus haute de la Russie. Elle mesure 82 cm de haut et constitue le repère central du Kremlin. Sa construction a commencé au début du 16ème siècle et s'est achevée en 1600. Il s'agit d'une grand tour qui abrite plus d'une trentaine de cloches.

Le Grand Palais : bâti entre 1839 et 1849, par l'architecte Russe Konstantin Thon, cet monument a servi de résidence pour la famille impériale. Celui-ci abrite plusieurs autres édifices notamment le Palais des Armures. A l'intérieur de ce dernier se trouve un musée datant du 1806, construite sous Alexandre par Konstantin Thon. Plusieurs armures et armes, pierres précieuses, orfèvrerie de l'Europe y sont exposées.

Parmi ces constructions figurent aussi :

  • la Chambre d'Or de la Tsarine
  • le Palais à Facettes
  • l'Eglise des Térems
  • le Palais des Térems où vivaient les Tsars

Le côté extraordinaire de tous ces monuments font que le Kremlin était sur la liste des 21 sites finalistes pour l'élection des 7 nouvelles merveilles du monde en 2007.

Il n'y actuellement aucun commentaire

Laisser un commentaire

Articles pouvant vous intéresser

Salto Ángel

Salto Ángel

Manneken-Pis

Manneken-Pis

Arc de Triomphe

Arc de Triomphe

Pompéi

Pompéi

test

Dune du Pilat